Avoir une voiture est une bonne chose qui peut nous prodiguer d’innombrables facilités dans notre vie quotidienne comme on le sait tous.

Ceci dit, il faut se mettre dans la tête que l’on court durant chaque minute durant laquelle on est au volant de notre voiture le risque de subir un sinistre.

C’est pour cette raison que les assurances sont une chose obligatoire dans le monde des voitures, et cela est un fait, notamment dans le cas d’un potentiel accident.

Il faut cependant noter qu’après un accident il se trouve qu’il y a un certain délai à attendre avant que vous puissiez toucher vos indemnisations, et c’est sur ce sujet que l’on va se pencher dans cet article.

Quel est le délai de réparation après accident voiture ?

Pour commencer il faut que tous les conducteurs sachent qu’ils sont protégés par les sociétés d’assurances dans le cas où ils vont subir des dégâts matériels ou bien des dégâts corporels, ceci dépend cependant de la dimension des dégâts mais aussi de la nature même de l’accident.

Et oui, les procédures qui vont s’ensuivre sont tout à fait différentes s’il s’agit un vol, d’un incendie ou bien d’un accident sur la route, dans tous les cas, dans cet article on va se concentrer sur le cas de l’accident de la route.

En ce qui concerne donc ce cas, il faut que les conducteurs sachent qu’ils sont protégés par le biais d’une loi qui se nomme « loi Badinter », cette loi qui en plus d’obliger les compagnies d’assurances à respecter le contrat qu’elles ont au préalable signé avec vous, va également les forcer à respecter un certain délai pour faire des offres d’indemnisations aux victimes.

Le délai de réparation après des dégâts matériels

Comme on l’avait noté un peu plus haut, les délais d’indemnisation diffèrent dans le cas où les dégâts sont matériels ou bien corporels.

Dans le cas des dégâts matériels, les compagnies d’assurances désignent à travers ce mot tout ce qui peut nuire à l’intégrité du véhicule en lui-même.

Est considéré comme dégât matériel sur un véhicule la moindre peinture qui vole en éclat au plus violent des accidents qui peuvent survenir.

Il y’a donc certaines choses qui sont propres aux délais d’attente et qui ne concernent que les dégâts matériels qui peuvent nuire aux véhicule lui-même ; pour que vous puissiez y voir un peu plus clair nous vous y avons préparé cette petite liste :

  • La proposition d’indemnisation, dans le cas des dégâts matériels, doit intervenir au plus tard sous trois mois, mais elle se fait le plus souvent dans un délais plus court que ça ;
  • Dans le cas où les dégâts qui furent subis par votre véhicule sont plutôt faibles, l’indemnisation des dégât peut se faire durant une période très rapide ;
  • Si c’est le cas contraire, et que vous rencontrez donc des dommages matériels plutôt lourds, l’expertise peut prendre beaucoup plus de temps et c’est d’ailleurs pour cette raison que l’indemnité peut être plus tardive.

Le délai de réparation après des dégâts corporels

Malheureusement les accident ne causent pas que des dégâts matériels.

Il faut savoir que les compagnies d’assurances se doivent aussi d’indemniser ce genre de dégât dans le cas où le conducteur aurait souscrit un contrat qui le stipule.

Nous vous avons donc préparé cette liste qui vous en dira plus à propos des délais de réparation dans le cas de pertes corporels :

  • Le législateur fixe un délai de huit mois à compter de la demande d’indemnisation,
  • Le conducteur dispose d’un délai de 5 jours pour envoyer le constat à l’amiable à votre assureur,
  • Le conducteur dispose aussi de 10 jours pour envoyer un certificat médical.

La proposition d’Allianz en termes d’assurance auto

Dans le but de se faire un avis sur l’assurance auto avec allianz.fr, revenons sur les différentes formules et protections disponibles chez cet assureur.

L’assurance auto au KM

Destinée aux petits rouleurs, cette solution permet de payer que pour les kilomètres réellement parcourus. Ainsi, Allianz offre deux possibilités de forfaits : l’un à 7 000 km et l’autre à 9 000. Grâce à son application « Mon Allianz Mobile », l’assureur permet à ses clients d’établir un relevé de kilomètres simplement en prenant en photo la plaque d’immatriculation et le compteur.

Quant aux garanties de ce contrat, elles sont les mêmes que pour un contrat classique, soit :

  • Responsabilité civile ;
  • Garantie conducteur ;
  • Bris de glace ;
  • Prestation d’assistance qui dépend de la formule choisie.

L’assurance auto malussé/résilié

Les personnes ayant été responsables de sinistre avec leurs voitures se voient payer plus cher leur assurance. Pour ce type d’assurés, Allianz propose trois formules différentes. La première est une assurance au tiers et comprend une responsabilité civile, une défense pénale et recours, une garantie conducteur.

La formule au tiers intermédiaire ajoute aux garanties précédentes le bris de glace, la garantie catastrophes naturelles et technologiques et une garantie vol, explosion, incendie et tempête. Enfin, les assureurs malussés qui choisissent l’assurance auto tous risques seront couverts contre tout type de dommages.

L’assurance véhicule semi-autonome

Pour ce type de véhicules, Allianz offre une réduction de 15 % avec une garantie vol, une assistance adaptée et une protection juridique étendue. Notons que le vol et la tentative de vol (quand bien même il n’y ait pas de traces d’effraction) bénéficient d’une indemnisation. Le remorquage est pris en charge en cas d’accident.

L’assurance véhicule hybride et électrique

Allianz propose trois formules pour ce type de véhicules (au tiers, intermédiaire et tous risques). Par contre, nous vous conseillons vivement d’opter pour l’assurance auto tous risques, car les réparations de ces voitures coûtent très cher.

L’assurance véhicule professionnel

Allianz assure également les véhicules utilisés dans le cadre professionnel. Pour avoir un devis, vous pouvez le demander en ligne. Mais si vous voulez assurer plusieurs véhicules, il vaut mieux contacter un conseiller afin d’obtenir les tarifs les plus adaptés.

Les avantages et inconvénients de l’assurance auto chez Allianz

Après avoir étudié les offres proposées par Allianz et les avis de la clientèle, nous sortons avec deux principaux avantages et deux inconvénients.

Les avantages de l’assurance auto chez Allianz

Le premier est la possibilité de couverture pour les assurés malussés et résiliés. Ces derniers rencontrent souvent beaucoup de problèmes pour trouver une compagnie d’assurance qui puisse les accepter. Cela dit, il faut s’attendre à des tarifs plus élevés que la moyenne, ce qui est normal comme partout ailleurs.

Le deuxième atout chez Allianz concerne les tarifs qui sont particulièrement attractifs. Un avantage qui peut s’avérer essentiel pour les petits budgets.

Les inconvénients de l’assurance auto chez Allianz

Le montant de la garantie conducteur chez Allianz est plutôt décevant. En effet, contrairement à nombre de compagnies d’assurance qui offrent une garantie conducteur à hauteur d’un million d’euros et comprise dans la formule tous risques, Allianz ne propose ce montant qu’en option. Si vous choisissez cette formule chez cet assureur, la garantie en question sera seulement de 500 000 euros.

Aussi, Allianz met en option l’assistance dépannage 0 km, et ce, même dans la formule tous risques. Par conséquent, si vous voulez cette garantie, il faudra payer un surplus.

Notre avis sur l’assurance auto chez Allianz

De manière globale, notre avis est plutôt positif concernant l’assurance auto chez Allianz. Cette compagnie d’assurance semble avoir compris qu’il existe plusieurs types de conducteurs avec des problématiques souvent très différentes. Ainsi, elle tâche de s’adapter au mieux à ces divergences en proposant des formules spécifiques et un large choix en termes d’options.

Question prix, Allianz se place très bien sur son marché et propose des tarifs très concurrentiels. En dépit du fait que l’assistance panne 0 km ne soit pas comprise dans la formule tous risques, n’oublions pas que l’assistance panne 25 km est, quant à elle, comprise à partir de la formule d’assurance au tiers. Rappelons d’ailleurs que les autres assureurs ne prennent en charge les dépannages de la sorte qu’à partir de 50 km, au minimum !

Laisser un commentaire